Folie douce et ordinaire de deux passants par là

Création pour l’espace public

Prix du jury Mira Miro 2012

Ils sont deux, qui passent ici, qui se fondent dans le flux urbain de cet angle de rue.
Duo de corps, on lit sa rondeur à lui, sa délicatesse à elle. Il s’effondre, fracassant, pendant qu’elle fait corps avec le bitume ou s’enroule autour d’un réverbère. Leur bande sonore : la respiration d’un bus, une porte qui claque, la radio du boulanger.
Ils respirent la rue, embrassent les contours d’un trottoir, observent, immobiles, un pigeon. Ils s’enchevêtrent, prenant appui l’un sur l’autre, l’un sous l’autre, pour atteindre une fleur à un balcon, se glisser dans une cabine téléphonique, se faufiler sous un banc…
Ils arpentent les aspérités de notre quotidien, autant qu’ils s’arpentent l’un l’autre, le temps d’un tango urbain, d’un jeu de corps, rituels de leur relation ludique et joyeuse à la ville, à ses habitants qui en deviennent complices.
Ils sont juste là, ensemble, à l’affût de l’ordinaire et s’y jettent avec appétit.

Une production JEANNE SIMONE :
De et avec Laure Terrier et Camille Perrin
Administration de la production : Peggy Kintzinger
Coproductions et accueils en résidence :
2R2C, Coopérative De Rue De Cirque, Scène conventionnée, Paris
LE LIEU NOIR, Compagnie Cacahuète, Sète
LES ATELIERS FRAPPAZ, Centre National des Arts de la Rue, Villeurbanne
LE CHANEL, Scène nationale, Calais
La compagnie 2 RIEN MERCI, dans le cadre de Libertés de Séjour 2010.