Sur l’établi de JEANNE SIMONE

Alors vint l’été… Les festivals annulés avaient laissé la place à l’intégration de ces événements.
Comment cette expérience récente avait-elle transformé nos corps, nos relations à soi, à l’autre, au consentement (j’embrasse ou pas, on me touche, ou pas…), notre rapport au monde. Ce monde d’après n’était-il pas d’abord en soi, au plus profond de nos chaires. A quoi ressemblait un bronzage avec masque? Habiter son corps, son petit territoire, aimer les siens retrouvés, vivre à hauteur d’homme et vibrer à hauteur de femme… Allait-on faire des ricochets avec nos écrans trop regardés? Comment était-ce possible que la frénésie reparte si vite si fort? Comment faire pour préserver le temps regagné, la respiration espérée, le temps de cerveau disponible reconquis?
A regarder la rentrée, la tête nous tournait, ambivalente sensation de joie d’y retourner enfin et tension de ne pas vouloir que ça recommence à l’identique. Improviser avait été le maitre mot, à se tatouer pour ne pas l’oublier.

A venir

19 Septembre 2020

SENSIBLES QUARTIERS

Play Mobile, Théâtre de Châtillon (92)

25 & 26 Septembre 2020

SENSIBLES QUARTIERS

Pronomade(s) en Haute-Garonne,
CNAREP à St Gaudens (31)

29 & 30 Septembre 2020

SENSIBLES QUARTIERS

L’Empreinte, scène nationale de Brive/Tulle à Brive (19)

03 Octobre 2020

SENSIBLES QUARTIERS

Le Liburnia, Libourne (33)

14 & 15 Octobre 2020

SENSIBLES QUARTIERS

Le Manége, Scène nationale de Reims (51)

09 et 10 Octobre 2020

SENSIBLES QUARTIERS

La Passerelle, scène nationale de St Brieuc (22)

Les créations

Sensibles quartiers

La grande surface

Nous sommes

Une foret d'écoutants

L'air de rien

Peau

Mademoiselle

Le parfum des pneus

Lettre d'informations