Sur l’établi de JEANNE SIMONE

Je suis allée les voir jouer. Ils faisaient leur première, malgré tout, pour un public de professionnels, pour donner une chance à cette pièce de jouer plus tard, pour l’honorer surtout, là qu’elle est prête, neuve, encore chaude, bouillonnante d’envie de vivre et de s’épanouir au plateau.
J’étais là, et devant moi il y avait d’Autres et j’étais assise devant l’altérité, l’air de rien. Mes pensées se sont rapidement mises en danse, elles allaient et venaient gaiement, flux retrouvé d’une pensée liquide et féconde, stimulée par la vie qui s’offrait devant moi. Par la situation de partager cette vivacité avec d’autres, assis pas loin de moi, stimulé.e.s elleux aussi, tendu.e.s vers et relié.e.s dedans, grâce à cette situation d’être « spectateurs ».
Rentrée, ça continuait de fourmiller en moi, tout ce vivant. Je « pensais » : mes pensées trouvaient leur chemin, se reliaient entre elles, s’éprouvaient joyeusement dans leur rencontre et leur agencement. Couvre-feu? Ce qui se couvrirait ici, ce pourrait être le feu vivace d’une vitalité intérieure, intellectuelle parce que physique.
Nous avons pourtant la grande chance de jouer ces temps-ci chez Jeanne Simone, d’aller vers les enfants et les écoles et d’être en création de deux pièces. La période est stimulante et riche. Mais je ne saurais pas être chorégraphe sans être spectatrice. Ce sont bien les deux mêmes faces d’un seul besoin : sentir le vivant s’incarner et s’éprouver, se déployer, régénérer les possibles.
(merci à La Tierce;-)

A venir

du 8 au 12 février 2021

CE QUI S’APPELLE ENCORE PEAU 

Résidence de création
Culture Commune, scène nationale du bassin minier du Pas-de-Calais (62)
12 février 2021 à 11h

CE QUI S’APPELLE ENCORE PEAU

Sortie de résidence
Culture Commune, scène nationale du bassin minier du Pas-de-Calais (62)
du 22 au 26 février 2021

GOMMETTE

Éclat, CNAREP, Aurillac
du 18 au 29 octobre 2021

Danse et espace public

les possibles du corps sensible dans et pour l’espace public

Formation professionnelle (possible prise en charge AFDAS ou autre OPCA)

Les créations

CE QUI S'APPELLE ENCORE PEAU

L'air de rien

La grande surface

Sensibles quartiers

Une foret d'écoutants

Nous sommes

Mademoiselle

Le parfum des pneus

Jeune public

A l'envers de l'endroit

Gommette

Des mondes

Lettre d'informations